L'ADN du projet

Le secteur Mairie / place René Gillet occupe une place centrale dans la vie de la cité en jouant un rôle majeur d’articulation fonctionnelle.Place René Gillet
Il était donc nécessaire de valoriser ce site central et d’organiser un fonctionnement adapté et cohérent avec les usages du lieu.

« Il s’agit du projet phare de la mandature qui s’inscrit dans un vaste programme d’actions destinées à renforcer le dynamisme et la centralité de la ville.
Nous voulons aujourd'hui opérer une véritable restructuration de l'espace public !
Parce que ce projet doit également être le projet de TOUS, nous avons souhaité instaurer un espace de dialogue avec les usagers et construire une démarche de concertation forte autour de ce projet urbain durable !
Pour mener à bien ce projet, la Municipalité a su s’entourer d’une équipe de maîtrise d’œuvre pluridisciplinaire pour un accompagnement de proximité autour d’outils variés.
Cette démarche ambitieuse nécessite un engagement financier conséquent, définit autour de trois tranches d’aménagement, échelonnées dans le temps, permettant ainsi de répondre aux objectifs fixés autour d’un projet adapté et réaliste ! »

René ARNAUD, Maire d'Aixe-sur-Vienne

Les objectifs de l'opération :

  • Redonner un pouvoir d’attraction au site (intégration urbaine, sécurisation des flux et des cheminements, constitution d’espaces et de lieux de convivialité, etc.)
  • Valoriser toute l’offre d’équipements, de services et de commerces et ainsi renforcer la fonction « centralisatrice de besoins »
  • Renforcer le statut du pôle économique (conditions d’accueil du commerce non sédentaire, etc.)
  • Enrichir les espaces de manière à générer des lieux de rencontre intergénérationnel
  • Accueillir des animations ponctuelles (fête de la musique, vide grenier, fête foraine, etc.)
  • Restructurer esthétiquement les espaces

 

Le choix du Maître d'Oeuvre

Place René GilletLa Collectivité s’est entourée des services de l’ATEC 87 (Agence Technique Départementale), dans le cadre d’un contrat « d’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage» (AMO) afin d’élaborer son programme de travaux.
Cette phase préalable au lancement de la consultation permet de définir le secteur d’étude, les attentes et les objectifs de la Collectivité sur le projet de requalification urbaine.

Le 9 novembre 2015, la consultation permettant de désigner l’équipe de maitrise d’œuvre qui mènera à bien ce projet, est lancée.

Au total, ce sont 19 dossiers de candidature déposés, regroupant des cabinets d’architecte, d’urbanistes, paysager et bureau d’étude Voirie Réseau Divers.
4 candidats ont été sélectionnés et audités par une commission municipale spécialement habilités, composée d’élus et de personnels des services communaux.

Le choix s’est porté sur le groupement SALTUS / A2i et SPIRALE, équipe locale, qui aura en charge d’accomplir ce projet de requalification urbaine !


Echéancier de la démarche :

  • Juillet 2015 : finalisation du contrat AMO avec les services de l’ATEC 87
  • Juillet 2015 – novembre 2015 : élaboration du programme support de la consultation en vue de retenir un Maître d’œuvre
  • 9 novembre 2015 : lancement de la consultation pour la Maitrise d’œuvre
  • 3 décembre 2015 : remise des offres par les candidats
  • 28 janvier 2016 : auditions des candidats
  • Avril 2016 : attribution du marché au groupement SALTUS / A2i et SPIRALE

 

De nombreuses attentes :

De part sa situation géographique et l'accès aux différents équipements publics qu'il propose (écoles, piscine municipale, espace public numérique, point bibliothèque, gymnase, salle municipale) ce secteur est un lieu de vie animé. Cette richesse engendre inévitablement des conflits d'usage auxquels il a fallu répondre.

Pour répondre à quelles attentes ?

  • Celles des usagers en réorganisant les espaces de stationnement et les flux de circulation,
  • Celles des acteurs économiques en améliorant les conditions d’accueil du commerce non sédentaire et ainsi valoriser et dynamiser le marché et la foire, en favorisant l’accès aux commerces de proximité
  • Celles des parents d’élèves et de la communauté éducative en sécurisant les accès aux écoles et les cheminements piétons
  • Celles des aixois, en développant les rencontres intergénérationnelles dans un lieu commun regroupant un ensemble d’équipements, de services et d’activités.

 

Co-construction ou comment travailler ensemble ? :

Réunion publiqueLa Commune d'Aixe-sur-Vienne a souhaité construire son projet de requalification urbaine du secteur Mairie / René Gillet au travers d'une phase de concertation forte avec les parties prenantes du secteur, courant mai 2016 :

  • Citoyens

Les membres des comités de quartiers du secteur ont arpenté le périmètre du projet urbain, ponctuant leur promenade de plusieurs haltes afin de recueillir les expériences et usages des lieux.

  • Acteurs économiques

Les commerçants non sédentaires ont répondu à un questionnaire (accès de la clientèle au site, équipements proposés ou encor atouts et points du secteur à améliorer).

En parallèle, ils ont pu faire part de leurs attentes lors d'une réunion publique dédiée à tous les commerçants ainsi qu’aux représentants du Conseil Economique Communal.

  • Usagers des bâtiments communaux

Plusieurs bâtiments publics régulièrement fréquentés étant conernés, une entrevue a permis de faire un état des lieux de l'accès à ces bâtiments et a offert un temps d'échanges sur les besoins des parents d'élèves, enseignants, représentants d'associations locales, agents municipaux...

  • Concessionnaires réseaux

Le site comptant de nombreux réseaux, la Collectivité a souhaité intégrer tous les concessionnaires en amont du projet afin de faciliter la prise en compte des aménagements nécessaires (eau potable, électrique / éclairage, fibre optique, eaux pluviales, eaux usées).

 

Suite à la concertation citoyenne et à l'issue de l'analyse détaillée menée sur le terrain (définition des déplacements et des fonctionnalités de l'espace public, analyse des contraintes, études de sol, des réseaux...), une réunion publique a eu lieu en octobre 2016 pour présenter à tous l'avant-projet relatif à l'étude de requalification urbaine du secteur Mairie / René Gillet.

 

Le financement :

Afin de renforcer l’attractivité du territoire, la Collectivité a défini un investissement global de près de 3 000 000 € HT.