L’objectif premier en matière d’assainissement est le respect des textes applicables en la matière :     

La Directive Européenne relative au traitement des eaux urbaines résiduaires du 21 mai 1991, la Loi sur l’Eau et les Milieux Aquatiques du 30 décembre 2006 et  le Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux mis en place par l'Agence de l'Eau Loire Bretagne et le Schéma d'Aménagement et de Gestion de l'Eau et de la Vienne (SAGE) mis en place par l'Établissement Public du Bassin de la Vienne (EPTB Vienne).

 

Avec un seul objectif commun qui est la préservation de la ressource en eau et des milieux aquatiques.

La commune d’Aixe-sur-Vienne a décidé, par le biais du zonage d’assainissement, document soumis à enquête publique et approuvé par le Conseil Municipal, de la politique d’assainissement qu’elle souhaitait mettre en place sur son territoire.

  • assainissement collectif en zone  urbaine : réseaux de collecte séparatifs ou unitaires permettant l’acheminement des eaux usées et des eaux pluviales, vers la station d’épuration
  • assainissement non collectif en périphérie de la zone  urbaine : équipements individuels  installés chez le particulier sous sa propre responsabilité

Cette politique est en parfaite  adéquation avec les orientations fixées lors de l’élaboration du Plan Local d’Urbanisme communautaire.

 

L’assainissement non collectif 

C’est une des compétences transférées à la Communauté de Communes du Val de Vienne. Le SPANC, Service Public d’Assainissement Non Collectif, a réalisé au cours des années 2007 et 2008, par le biais de la société SAUR France, un diagnostic de l’état de fonctionnement du parc des assainissements non collectifs.

Les résultats présentés mettent en évidence un certain nombre de dysfonctionnements et il appartient, désormais, à chaque collectivité, de se positionner sur la stratégie à mettre en œuvre.

 En savoir plus sur le Service Public d’Assainissement Non Collectif.

 

L’assainissement collectif 

 La commune d’Aixe-sur-Vienne est seule compétente en matière d’assainissement collectif.

Pour la partie réseaux de collecte,  elle décide, en respectant les orientations de l’étude de diagnostic des structures d’assainissement collectif réalisée en 2006, des travaux de restructuration, de réhabilitation et d’extension à entreprendre sur son territoire.

Ces travaux sont pour la plupart subventionnés par l’Agence de l’Eau Loire Bretagne et par le Conseil Général,  à condition qu’ils aient pour objectif premier d’améliorer la qualité du milieu récepteur.

Pour la partie traitement des eaux collectées, la commune d'Aixe-sur-Vienne assure en régie municipale, le fonctionnement de la station d’épuration située à Panguet, en respectant scrupuleusement l’arrêté d’autorisation délivrée par la Préfecture en 2000.

Enfin, la commune doit également, solutionner les problèmes de salubrité relevant de sa compétence, et dont elle peut être saisie par les administrés résidant sur son territoire.