L’Agenda 21 -2ème génération est organisé autour des 5 finalités du cadre national :

Lutte contre le changement climatique

Exemple d'action : favoriser le co-voiturage (action en cours)

Logo du dispositif de covoiturage EcosystMDans le cadre de sa démarche Agenda 21, l’équipe municipale a souhaité mettre en place un projet de covoiturage sur le territoire de la commune d’Aixe-sur-Vienne. Pour cela, la Commune s’est inscrite dans le dispositif Eco-Syst’M, en partenariat avec la SNCF. Il s’agit d’un système de covoiturage de proximité pour les trajets de petite ou moyenne distance, adossé à une monnaie locale. Les deux objectifs phares de ce projet sont de favoriser et développer les liens sociaux entre les habitants, valoriser et dynamiser le tissu économique local.

Préservation de la biodiversité, des milieux et des ressources

Exemple d'action : optimiser la démarche "Zéro pesticides" pour l'entretien des espaces verts publics (action en cours)

massif fleuri et paillageLa Commune s'est engagée dans la démarche "Zéro Pesticides" permettant ainsi de réduire de plus de 2/3 l’utilisation de produits phytosanitaires. Ainsi les services municipaux ont adapté leur travail pour tendre vers des pratiques plus respectueuses de l’Homme et de l’environnement (récupération de l’eau de pluie pour l’arrosage, utilisation de paillage et installation de rétenteurs d’eau pour limiter l’arrosage, utilisation d’espèces végétales adaptées au sol et au climat, plantation de fleurs vivaces, récupération des déchets verts et broyage des végétaux pour paillage, etc.).
Afin d’aller plus loin dans la démarche, le service des Espaces Verts travaille actuellement à la mise en place de la gestion différenciée pour traiter les espaces verts aixois. Il s’agit de tenir compte des spécificités d’un site pour lui appliquer une gestion adaptée en fonction de sa nature. Ainsi, les stades d’Arliquet ne sont pas entretenus de la même façon (fréquence d’intervention, matériel, traitement, etc.) que le Parc des Roches Bleues ou l’esplanade de la Mairie. On ne considère plus l’espace communal comme un tout, mais au contraire comme un ensemble d’espaces individuels, ayant chacun leurs spécificités.

Cohésion sociale et solidarité entre les territoires et les personnes

Exemple d'action : mise en place d'ateliers cuisine impulsés par le Centre Communal d'Action Sociale (action réalisée)

Atelier cuisineLe Centre Communal d'Action Sociale a souhaité s’engager dans la démarche globale de lutte contre le gaspillage alimentaire portée par le Commune.  Ainsi des « ateliers cuisine » à petit budget, en réponse à l’augmentation des aides alimentaires délivrées et à une mauvaise utilisation des bons « supermarchés » (plats préparés, soda, sucreries, etc.), autour de la consommation raisonnée, de l’équilibre alimentaire et du comportement éco-citoyen, sont proposés depuis Mai 2015, aux personnes « en difficulté financières » volontaires, les jeudis matins, tous les 15 jours, et ont lieu au Centre culturel Jacques Prévert.

Epanouissement de tous les êtres humains

Exemple d'action : promouvoir la démocratie participative en instaurant une relation de proximité par le biais de la création d'instances participatives (Comités de quartier et Conseil Economique Communal) (action réalisée)

Membres des comités de quartierLa Municipalité a souhaité mettre en place des instances participatives offrant la possibilité, aux acteurs du territoire, de participer à la vie de la cité. En renforçant la démocratie de proximité, la Municipalité souhaite donner la parole aux Aixois et favoriser leur participation aux décisions locales. Enrichir les projets municipaux, renforcer le lien social autour du bien vivre ensemble, recréer des espaces de parole, animer la vie des quartiers, dynamiser le tissu économique, favoriser l’émergence des forces vives du territoire … autant d’objectifs définis afin de développer une participation plus large au service de l’intérêt public.

Dynamique de développement suivant des modes de production et de consommation responsables

Exemple d'action : mettre en place une démarche globale de lutte contre le gaspillage alimentaire (action en cours)

Tri des déchets par les enfants au restaurant scolaireLa Commune s'est engagée dans la lutte contre le gaspillage alimentaire depuis quelques années. En effet, la Collectivité a mis en place le tri et la valorisation des déchets du restaurant scolaire, réorganiser son fonctionnement et proposée des actions de sensibilisation auprès du personnel et des enfants. Depuis elle fait partie d’un groupe de travail dédié à lutte contre le gaspillage alimentaire au sein de la Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DRAAF), et a renforcé son implication avec la signature de la charte régionale de lutte contre le gaspillage alimentaire, en octobre 2014. La Commune entend ainsi poursuivre sa démarche par le biais d'actions de sensibilisation et d'accompagnement des différents publics.