Que faire des ossements découverts lors de restructurations des cimetières, ou de ceux découverts dans des champs ayant servi de lieu de bataille ? Nos ancêtres, respectueux des restes humains, ont créé un lieu spécifique, positionné dans les cimetières, près des églises, ou même dans les cryptes des édifices religieux. Aixe-sur-Vienne possède ainsi, dans son cimetière, un ossuaire datant environ du XV°. Il se situe à proximité de la chapelle. En règle générale, les ossements y sont enterrés. A Limoges, dans la crypte de l’Eglise Saint Pierre du Queyroix, ils sont rangés, ordonnés, dans des casiers en bois, décorés de larmes d’argent sur fond noir.  L’ossuaire d’Aixe-sur-Vienne comporte une salle voutée dont l’entrée est surmontée d’un enfeu qui abritait une piéta, malheureusement volée il y a quelques années.

Ossuaire d'Aixe sur Vienne