Le Centre Communal d’Action Sociale de la commune intervient quotidiennement au travers:

  •     de l'aide sociale légale qui, de par la loi, est sa seule attribution obligatoire ;
  •     de l'aide sociale facultative et de l'action sociale, pour lesquelles il dispose d'une grande liberté d'intervention et met en œuvre la politique sociale déterminée par les élus locaux
  •     de l'animation des activités sociales.

Et c'est dans le cadre de son action d'aide sociale facultative, que le CCAS est amené à délivrer des aides alimentaires pour les personnes en difficulté.

En 2015, la Banque Alimentaire a sollicité l'ensemble des CCAS de la Haute-Vienne, dans le but de faire connaître les actions menées et les partenariats qui pourraient être établis notamment s'agissant des aides alimentaires. Il faut savoir que les Banques Alimentaires collectent chaque jour, gratuitement, des denrées auprès de plusieurs sources d’approvisionnements (la grande distribution, l’industrie agroalimentaire, les producteurs, l’Union Européenne et l'Etat, par l’intermédiaire du Programme Européen d’aide aux plus démunis et du Crédit National pour les Epiceries Sociales (CNES), ainsi que le grand public à l’occasion de collectes dans les grandes surfaces).

Le Conseil d’Administration du CCAS d’Aixe-sur-Vienne a ainsi souhaité s’engager dans cette démarche et a signé fin 2017 une convention avec la Banque Alimentaire. Ce partenariat viendra renforcer son action et les dispositifs déjà existants (bons alimentaires, fruits et légumes, bons énergie).

Et concrètement, comment ça fonctionne ?

Les Banques Alimentaires préparent les denrées pour le CCAS, selon le mode d'accompagnement alimentaire pratiqué (colis, panier repas, etc.) et le CCAS fournit ensuite l'accompagnement alimentaire aux personnes en situation de précarité, orientées par les différents travailleurs sociaux partenaires.

Rappelons qu’en 2017, ce sont 165 bons alimentaires qui ont été distribués sur la Commune.